Ferme du Val Fleuri : sortie à vélo électrique avec Hugo Guillochin

Ferme du Val Fleuri : sortie à vélo électrique avec Hugo Guillochin

De passage en Normandie ? Prenez le temps de découvrir la région différemment. Ouest-France a testé pour vous la balade à vélo électrique Bayeux-Arromanches avec l’entreprise Petite reine.

Lunettes de soleil sur le nez, un vélo électrique dans chaque main, casque sur la tête… Hugo Guillochin, véritable passionné de la région et de voyages à vélo, se prépare à nous embarquer dans son univers, avec une balade de deux heures, pour pédaler jusqu’à Arromanches.

Depuis maintenant deux saisons, le Bayeusain a lancé son entreprise Petite Reine, dans la ville de la Tapisserie, rue de Nesmond. Il propose différentes balades bucoliques pour découvrir la région et loue les vélos électriques modernes et confortables à la société Loc vélo, de Bayeux.

Avant de chevaucher son deux-roues à moteur, le jeune homme de 29 ans explique comment effectuer le changement de vitesse et de puissance du dispositif. Dans les montées, c’est une assistance non négligeable ! Sur le porte-bagages, une petite sacoche contient du jus de pommes, un renfort de la selle pour les longues virées, un coupe-vent et une gourde d’eau.

« La majorité de ma clientèle est constituée de touristes. Beaucoup d’étrangers viennent en France pour la découvrir à vélo , remarque Hugo Guillochin, en enfilant ses mitaines de sport. Les Américains représentent une grande partie des amateurs de ce genre d’activités. » Départ prévu à 10 h, à Bayeux.

Découvrir la Normandie autrement

Si la Petite reine propose uniquement des itinéraires à vélo électrique, c’est bien évidemment pour élargir sa clientèle : même les moins sportifs peuvent participer et découvrir la Normandie autrement. Mais surtout, cette spécificité permet au guide de partager ses connaissances avec les touristes, parler sans être essoufflé pendant le voyage. « Depuis que je suis adolescent, j’adore partir à vélo avec mes amis pendant des heures, voire des jours entiers, confie Hugo Guillochin. Grâce à cette activité, je fais découvrir au public les coins où cette passion est née. »

À travers les champs de lin, de betteraves, de blé et même d’orge, ou au détour d’un petit village, le Bayeusain connaît la région comme sa poche et n’hésite pas à commenter les paysages pour présenter les intérêts historiques et les avantages culturels de la région. Son objectif reste l’échange et la découverte. « Aucune balade n’est similaire, j’accepte très volontiers tous les détours, quitte à prolonger la durée de l’escapade. »

Pendant la virée, nous empruntons, côte à côte, pistes cyclables, petits chemins et raccourcis. Les voitures se font rares, la sécurité et la beauté des paysages l’emportent sur le reste. Arrivés à Arromanches par les hauteurs de la plage, nous effectuons le retour vers Bayeux par un tout autre chemin. La diversité des paysages est riche.

Source : Bayeux. On a testé la sortie à vélo électrique avec Hugo Guillochin

Leave a Reply

Your email address will not be published.

six + 3 =